Alzheimer’s Disease (AD), which accounts for 60-80 percent of dementia cases, now affects 5.4 million Americans, of which 5.2 million are age 65 and older. As the baby boom generation has started to reach age 65 and beyond, the age range most at risk of AD, these figures will escalate rapidly in the next few years.

Statistiques

    • Une personne sur huit âgée de 65 ans et plus est atteinte de la maladie d'Alzheimer.
    • Une personne sur deux âgée de plus de 85 ans est atteinte de la maladie d'Alzheimer.
    • It’s estimated that nearly 500,000 individuals under the age of 65 have early-onset AD or other dementias.

Malheureusement, à l'heure actuelle, il n'existe pas encore de percées médicales permettant de guérir la maladie. Les scientifiques sont toujours à la recherche de mécanismes qui expliquent complètement cette maladie cérébrale progressive qui endommage et détruit les cellules du cerveau, entraînant une perte de mémoire et des changements dans la pensée, la planification et d'autres fonctions cérébrales.

Anomalies cérébrales

    • Surproduction et/ou incapacité à éliminer les plaques bêta-amyloïdes (amas de protéines) entre les cellules nerveuses.
    • Présence d'enchevêtrements de tau (brins tordus d'une autre protéine) dans les cellules nerveuses mortes et mourantes.
    • Perte des connexions entre les cellules du cerveau qui sont responsables de la mémoire, de l'apprentissage et de la communication.
    • Inflammation, triggered by the body’s immune system.
    • Mort éventuelle des cellules cérébrales et rétrécissement aigu des tissus dans le cerveau.

For the time being, neuroscientists are still not able to reach the bottom of the Alzheimer’s puzzle. However, some very interesting research points to factors which may dramatically increase your chance of developing AD. Hence, by preventing these variables, you are able to drastically reduce the probability of the deliberating disease before it happens – an ounce of prevention is worth a pound of cure.

Diabète

Although researchers haven’t found the specific mechanism how diabetes causes AD, they do know that high blood glucose and insulin can damage the brain. This is most likely why many scientists are now naming Alzheimer’s because”type 3″ diabetes.

    • Le diabète augmente le risque de maladies cardiovasculaires et d'accidents vasculaires cérébraux, qui endommagent le cœur et les vaisseaux sanguins. Les vaisseaux sanguins endommagés dans le cerveau peuvent contribuer à la MA.
    • Le cerveau dépend de nombreuses substances chimiques diverses, qui peuvent être déséquilibrées par un excès d'insuline. Certains de ces changements peuvent contribuer à déclencher la MA.
    • L'hyperglycémie provoque une inflammation qui peut endommager les cellules du cerveau et favoriser le développement de la maladie d'Alzheimer.

Une étude publiée dans la très respectée revue médicale The Lancet Diabetes & Endocrinology a révélé que chez les diabétiques présentant un niveau maximal de variables liées au diabète, comme des ulcères de jambe ou des problèmes vasculaires (vaisseaux sanguins), la probabilité de devenir dément était multipliée par 37, un chiffre stupéfiant !

Lorsque vous avez une glycémie élevée, cela peut être le signe d'une résistance à l'insuline. Dans ce trouble, l'organisme ne répond plus à l'insuline, une hormone qui aide à faire passer le sucre sanguin dans les cellules et à alimenter les fonctions vitales. Au début, l'organisme produit davantage d'insuline pour obtenir l'énergie dont il a besoin. Finalement, le corps fabrique toute l'insuline qu'il peut. Si les cellules deviennent plus résistantes à l'insuline, la glycémie augmente et le diabète se développe.

Excess blood glucose and insulin can both harm the body. Doctors don’t routinely measure insulin levels since the evaluation is more expensive. However, here are some tell-tale signs of insulin resistance:

    • Une taille haute (au moins 40 pouces pour les hommes et 35 pouces pour les femmes),
    • Tension artérielle supérieure à 130/85, et/ou
    • Low levels of HDL, or “good” cholesterol.

Research now clearly shows a direct correlation of average glucose levels and the pace at which the hippocampus, the brain’s memory center, undergoes atrophy or shrinkage. As your hippocampus shrinks, so does your memory.

But the empowering part is that diabetes is wholly preventable as it’s a disease caused by a wrong diet and sedentary lifestyle. By lowering your risk of diabetes, you consequently lower your risk of AD.

Réduisez vos risques

    • Dramatically lower your carbohydrate (carb) intake. Including all sugary foods, processed carbohydrates, whole grains, root vegetables, fruits, and fruit juices as all carbohydrates are eventually broken down into simple sugars, which will negatively affect your blood glucose and insulin when consumed in excess. The sort of carbohydrates that has minimal impact on blood glucose is above ground vegetables (such as leafy greens, broccoli, cauliflower, and cabbage) as they’re extremely low in carbs. Quantity of carbohydrates is the key here.
    • Substantially increase your intake of “good” fats. Most people who become diabetic often utilize glucose as their main fuel, which elevates blood sugar, promotes insulin resistance, and inhibits the body’s ability to burn off body fat – consequently, the link between diabetes and obesity. Healthy fat, meanwhile, is a much preferable kind of fuel, as it doesn’t have any impact on blood glucose. Sources include butter, avocado from grass-fed cows, coconut oil, fatty fish that are low in mercury (such as Alaskan salmon, sardines, and herrings), grass-fed beef, nuts and seeds, and extra virgin olive oil. Avoid cooking with processed oils such as canola, corn, soy, and safflower and eating restaurant-fried foods; they don’t have any place in a brain nutritious diet.
    • Get at least 20 minutes of aerobic exercise daily. Among the various kinds of aerobics, high intensity interval training (HIIT) is the most successful as it increases the production of BDNF (brain-derived neurotrophic factor), the brain’s development hormone which promotes the survival of brain cells. As an alternative to performing steady-state cardio exercises every day, an individual may substitute with 2-3 times of HIIT each week.

Mauvais sommeil

A variety of studies have associated poor sleep quality or lack of sleep with a higher risk of AD. Researchers found that getting less sleep or sleeping badly (waking up several times) was tied to an increase in brain levels of beta-amyloid plaques, although they couldn’t say whether poor sleep caused the accelerated buildup of beta-amyloid, or whether beta-amyloid accumulation was a cause of poor sleep.

D'autres recherches suggèrent qu'une des raisons pour lesquelles un mauvais sommeil pourrait être lié à la MA est que le sommeil peut aider à nettoyer les molécules toxiques de l'esprit. Apparemment, pendant le sommeil, les cellules du cerveau rétrécissent littéralement, laissant plus d'espace au flux de liquide céphalo-rachidien dans le cerveau. Ce flux accru de liquide agit un peu comme les jets d'eau d'un lave-vaisselle, en évacuant les déchets nocifs tels que la bêta-amyloïde.

Les scientifiques ont également découvert qu'un sommeil profond semblait atténuer les effets de l'APOE-E4, un gène qui prédispose au développement de la MA. Les personnes qui transportaient le gène APOE-E4 et dormaient le plus profondément présentaient la meilleure préservation de la mémoire et des capacités de réflexion.

Many people with Alzheimer’s experience changes in their sleep patterns. They wake up more frequently and stay awake more during the night. Individuals may feel very drowsy during the day and be not able to sleep at night. Experts estimate that in late stages of AD, people spend approximately 40 percent of the time in bed at night alert and a substantial portion of the daytime sleeping. In extreme cases, individuals can have a complete reversal of the standard daytime-wakefulness and nighttime-sleep pattern.

Most studies reveal that adults aged 18-64 need 7-9 hours of sleep nightly and seniors over age 65 need 7-8 hours. Therefore, to maintain your AD risk in check, you would like a fantastic night’s sleep. If You’re not sleeping well, try the following non-drug approaches to enhance sleep routine before using sleep aids:

    • Maintenez des horaires réguliers pour les repas, le coucher et le lever.
    • Cherchez à vous exposer au soleil le matin.
    • Faites de l'exercice tous les jours, mais au plus tard quatre heures avant de vous coucher.
    • Évitez l'alcool, la caféine et le tabac.
    • Traitez toute difficulté liée à la douleur.
    • If you suspect you’ve got sleep apnea, then seek treatment.
    • Si vous prenez des médicaments qui peuvent entraîner un état d'éveil, envisagez de les prendre plus tôt dans la journée.
    • Don’t watch TV or the computer display one hour before bed. Do something relaxing as opposed to stimulating.
    • Veillez à ce que la chambre soit totalement sombre et que la température soit un peu plus fraîche.

Métaux lourds

Bien que de nombreuses études aient montré que les métaux lourds, comme l'aluminium, le mercure, le plomb et le cadmium, sont très toxiques pour le cerveau, l'aluminium est le métal le plus fréquemment retrouvé dans le cerveau des personnes atteintes de la MA. Ce métal a une certaine affinité avec le cerveau, en particulier avec les cellules cérébrales enchevêtrées qui caractérisent la maladie.

Des études indépendantes menées en Norvège, au Royaume-Uni, en France et au Canada ont révélé une corrélation directe entre l'incidence de la MA et les concentrations d'aluminium dans l'eau potable. En fait, une étude britannique publiée dans la revue médicale The Lancet a montré que le risque de développer la maladie d'Alzheimer était 50 % plus élevé lorsque l'eau potable contenait des niveaux élevés d'aluminium.

Les scientifiques ont découvert que lorsque l'aluminium traverse la barrière hémato-encéphalique et atteint le cerveau, il commence à remplacer des minéraux tels que le magnésium dans diverses activités enzymatiques. Pour cette raison, il déclenche une série de cascades biochimiques impliquant des processus étranges, qui pourraient éventuellement conduire aux symptômes de la MA.

L'aluminium est un ingrédient que l'on trouve dans un large assortiment d'articles que beaucoup de gens utilisent quotidiennement. Parmi ces produits figurent les aliments transformés, les médicaments, ainsi que les produits d'hygiène personnelle.

    • Aluminum pots and pans, aluminum foil, and beer and soda cans are sources of excessive aluminum intake, particularly when they’re in touch with vinegar, and acidic fruits and juices such as tomatoes.
    • Les produits à base de fromage fondu, la levure chimique, les préparations pour gâteaux, la farine autolevante, les pâtes préparées, les préparations instantanées pour chocolat, le sel de table à écoulement libre, les pizzas, les cornichons et les crèmes non laitières contiennent fréquemment des additifs à base d'aluminium, tous approuvés par la FDA et qui ne figurent généralement pas sur les étiquettes des ingrédients.
    • Les laques pour cheveux, les shampooings antipelliculaires, les déodorants, les dentifrices, les produits de blanchiment des dents, les douches vaginales, les rouges à lèvres et plusieurs cosmétiques contiennent des composés d'aluminium.
    • Les vaccins, les antiacides, l'aspirine tamponnée, les préparations pour l'arthrite et les médicaments antidiarrhéiques contiennent de l'aluminium.
    • La poudre de talc et la fumée de cigarette contiennent des aluminosilicates.

Par conséquent, pour réduire le risque de développer la maladie d'Alzheimer, il faut empêcher l'accumulation d'aluminium dans l'organisme, en particulier dans le cerveau.

Éliminez toutes les sources d'ustensiles de cuisine en aluminium. Le métal anodisé est de l'aluminium enduit. Les ustensiles de cuisson en verre sont les plus sûrs, mais si vous utilisez des ustensiles de cuisson en métal, utilisez de l'acier inoxydable ou de la fonte. La plupart des casseroles recouvertes de téflon sont à base d'aluminium, mais il existe maintenant des ustensiles de cuisine en céramique dont la surface est non toxique et non collante.

Évitez d'ingérer de l'aluminium ou de l'absorber par la peau en choisissant des récipients et des produits alimentaires sans aluminium, ainsi que des articles d'hygiène personnelle. Utilisez un filtre à eau qui élimine les métaux lourds.

L'aluminium est plus susceptible de s'accumuler dans le cerveau des personnes qui présentent une carence en magnésium.

Une des principales façons dont l'aluminium semble exprimer sa toxicité est qu'il remplace les ions magnésium sur des sites cibles critiques dans la cellule. L'aluminium est tout à fait semblable au magnésium ; par conséquent, l'alliage peut rivaliser efficacement pour les sites de liaison du magnésium.

Certaines personnes sont moins susceptibles d'être empoisonnées par l'aluminium que d'autres, car l'existence d'une quantité suffisante de magnésium dans l'organisme permet de lutter contre l'accumulation d'aluminium en l'excrétant dans le corps, de sorte que les niveaux restent normaux. En revanche, les personnes qui n'ont pas suffisamment de magnésium dans l'organisme conserveront davantage d'aluminium.

There’s a high prevalence of magnesium deficiency in the U.S. because most Americans don’t eat enough magnesium-rich foods. They include dark leafy greens, nuts, seeds, beans, whole grains, avocados, yogurt, bananas, dried fruit, and dark chocolate.

Gluten

Numerous studies have shown that for men and women who have a gluten sensitivity or intolerance, eating foods that contain gluten may produce the gut become permeable or”leaky”, allowing the gluten proteins to enter the bloodstream where they don’t belong. This causes the immune system to respond and boosts inflammation and autoimmunity (immune system attacking the body’s own healthy cells and tissues).

Newer study found that for many people, gut permeability can also be connected with adrenal obstruction permeability. This may explain to some degree the collection of neurologic issues now correlated with gluten sensitivity. Hence, if you suspect or know you’ve gluten sensitivity, you should avoid all foods that contain gluten. However, bear in mind that gluten-free foods aren’t equal to healthy foods. They may contain harmful additives/ingredients or they could be quite high in refined carbohydrates that will negatively impact your blood glucose when consumed in excess.

(Cyrex Lab’s Array 3 is the best test available right now for analyzing reactions against the complete wheat proteome, not only glutenfree, but other proteins in wheat also.)

Suppléments pour le cerveau

Huile de poisson oméga-3

Omega-3 comprises DHA (docosahexaenoic acid) and EPA (eicosapentaenoic acid). DHA is very important for encouraging the construction and function of the mind. If DHA is deficient, the mind won’t be built normally/optimally, nor is it able to operate normally/optimally. Hence, for avoidance, take 1 gram of high quality fish oil daily.

La vitamine D

    • Many brain cells contain vitamin D receptors. When they’re triggered by vitamin D, they ease nerve growth in the brain.
    • Les chercheurs pensent que des niveaux optimaux de vitamine D renforcent les composés importants du cerveau et protègent les cellules cérébrales en augmentant la capacité des cellules gliales à soigner les cellules cérébrales endommagées.
    • La vitamine D est anti-inflammatoire et possède des propriétés de renforcement du système immunitaire.
    • Des études ont démontré que les personnes âgées souffrant d'une grave carence en vitamine D peuvent augmenter leur risque de démence de 125 %.
    • Faites un test sanguin pour vérifier que votre taux de vitamine D se situe entre 50 et 70 ng/ml.

Curcumin

    • Curcumin comes in the curry spice known as turmeric. It’s capable of crossing the adrenal barrier also has neuroprotective properties in a broad variety of neurological disorders.
    • Les recherches indiquent que la curcumine contribue à inhiber l'accumulation de la bêta-amyloïde nocive dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, en plus de briser les plaques existantes.
    • Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer présentent généralement des niveaux d'inflammation plus élevés dans leur cerveau, et la curcumine possède des propriétés antifongiques puissantes.
    • Malheureusement, la curcumine est mal absorbée par l'organisme. Ces dernières années, de nombreuses formes bien mieux absorbées ont été mises sur le marché. Recherchez la forme BCM-95, Theracurmin, la forme Longvida ou la forme liposomale.

Magnésium

Ideally, get your calcium from foods. If you’re not eating enough dark leafy greens and other magnesium-rich foods, taking a calcium supplement is a fallback. The best type of magnesium supplement for the mind is magnesium threonate because of its ability to have pass the blood-brain barrier.

Enfin et surtout, mettez votre esprit au défi tous les jours. La stimulation mentale, en particulier l'apprentissage de quelque chose de nouveau, est associée à une diminution du risque de maladie d'Alzheimer.

 

Article précédentComment prévenir la maladie d'Alzheimer ?
Article suivantQu'est-ce qui aide à réduire les lectures de la pression artérielle ?