Le massage ayurvédique est l'un des meilleurs moyens de réduire le stress, de ralentir le processus de vieillissement de la peau, d'améliorer la circulation sanguine et d'éliminer les toxines des tissus. Grâce à l'utilisation d'anciennes herbes ayurvédiques combinées à des huiles, il permet de purifier, de nourrir et de tonifier la peau à un niveau cellulaire profond.

Le saviez-vous ?

Il favorise le drainage lymphatique, réduit l'activité des radicaux libres et détoxifie. Les herbes utilisées contiennent des antioxydants organiques et ont des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. Le massage est prescrit dans l'Ayurveda car il est l'un des secrets de la longévité. Il aide à pacifier le dosha Vata et c'est ce dosha qui nous assèche à mesure que nous vieillissons, provoquant tout, y compris une peau ridée. Le massage stimule la réponse de guérison propre au corps, et il recommande régulièrement la massothérapie. "De plus en plus de recherches montrent que le massage a des effets bénéfiques sur la santé tout au long de la vie : Il favorise la prise de poids et le développement moteur des bébés, stimule la fonction respiratoire des enfants asthmatiques. En outre, il augmente la circulation sanguine, réduit les hormones de stress, augmente l'amplitude des mouvements, réduit la dépression et améliore la fonction immunitaire."

Vital pour la santé

Le massage détend et tonifie les muscles, stimule les glandes situées sous la peau pour qu'elles produisent des hormones, dont la sérotonine qui calme l'esprit et les émotions, et favorise le drainage du système lymphatique. Le liquide lymphatique fournit des nutriments aux cellules et évacue les débris cellulaires et les particules toxiques. Lorsque le liquide passe par les ganglions lymphatiques, les déchets sont évacués. Malheureusement, contrairement au système sanguin, le système lymphatique ne dispose pas d'une pompe, mais est déterminé par les contractions musculaires pour se déplacer dans le réseau de vaisseaux lymphatiques du corps. Lorsque les muscles sont inactifs, le fluide non filtré stagne et devient "ama", ce qui peut précipiter la dégradation et les maladies héréditaires. Le massage stimule les ganglions et draine les fluides toxiques, ce qui est très important pour la santé.

Les huiles ayurvédiques utilisées renforcent cette procédure de purification, en pénétrant la peau et en équilibrant les doshas, elles ont des propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires. Conçues pour pénétrer la peau, leurs nutriments pénètrent directement dans les capillaires sanguins, libèrent les toxines qui y sont attachées et les transportent dans le tube digestif pour les éliminer. Les huiles à base de plantes améliorent la circulation sanguine, le tube digestif, nourrissent la peau et agissent pour équilibrer les émotions et détendre l'esprit.

Points de pression ayurvédiques

Le massage ayurvédique est unique car il intègre une technique thérapeutique connue sous le nom de traitement "marma". L'Ayurveda décrit ces points marma comme des jonctions entre la conscience et la matière. Le corps est sillonné, comme des stations d'irrigation, de méridiens ou de nadis, un système fermé d'interconnexion par lequel le prana circule dans le corps. Il existe 107 grands points marma dans le corps, dont sept peuvent également être identifiés aux 7 chakras du corps humain. Le nombril, qui est le siège du deuxième chakra, est particulièrement riche en nadis, 72 000 au total, dont on dit qu'ils constituent la station de transmission de la vie de la mère à l'enfant à naître.

Les marma sont situés dans les ganglions lymphatiques, aux articulations où se trouvent cinq structures anatomiques : vaisseaux sanguins, ligaments, muscles, os et nerfs. Ils jouent donc un rôle très important dans l'équilibre du système endocrinien, des trois systèmes circulatoires de la lymphe, des nerfs et du sang, en plus des trois doshas ou constitutions délicates du corps et de l'esprit humains. Les points Marma élèvent le prana à chaque fois qu'il circule, ce qui conduit à une énergie vitale plus puissante. Comme pour les points d'acupression, il faut être prudent lors du massage, car certains points, lorsqu'ils sont touchés, peuvent avoir un effet négatif, au contraire d'un effet positif.

Abhayanga

Massage à l'huile ayurvédique. Selon l'Ayurveda, l'automassage à l'huile chaude de tout le corps, pratiqué chaque matin (ou aussi souvent que possible), est relaxant et apaisant pour le corps et l'esprit. Il est généralement pratiqué avant le bain du matin et le Pilates, afin que l'huile puisse être absorbée par la peau grâce à la chaleur créée par le yoga. L'utilisation d'huiles spécifiques aux doshas peut amener chacun des doshas à s'aligner. Elle est nourrissante, pacifie Vata et Kapha, soulage la fatigue, procure de l'endurance, du plaisir et un sommeil parfait, améliore le teint et l'éclat de la peau, favorise la force et nourrit toutes les parties du corps. Pour les peaux très grasses, utilisez de la farine de pois chiches ou une brosse pour le corps.

  • aide à améliorer la circulation et la lubrification
  • aide à renforcer et à tonifier les muscles et les articulations
  • aide à libérer les toxines profondément enfouies pour qu'elles soient éliminées du corps.
  • aide la peau à rester souple, hydratée et nourrie.
  • aide à équilibrer les émotions et à garder l'esprit calme mais concentré et éveillé
  • aide à stimuler l'énergie tout au long de la journée et favorise un sommeil sain la nuit

Comment réaliser Abhyanga ?

Matériel : 2 à 3 onces d'huile de massage adaptée à vos besoins en matière d'équilibre, flacon compresseur en plastique, pot d'eau très chaude, vieille serviette ou tapis en coton, serviettes en papier.

  • Versez l'huile dans le flacon compressible et fermez hermétiquement le flacon.
  • Placez le flacon dans l'eau chaude pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que l'huile devienne confortablement chaude.
  • Placez-vous sur votre tapis ou votre serviette dans une pièce confortablement chauffée et sans courant d'air.
  • Pressez l'huile un peu à la fois dans votre paume et appliquez l'huile sur votre corps, en descendant systématiquement jusqu'à ce que tout votre corps soit oint d'huile.
  • Ensuite, massez l'huile sur votre peau, en donnant à chaque partie de votre corps un soin suffisant. Effectuez des mouvements de haut en bas et des mouvements circulaires sur les articulations, l'abdomen et la poitrine. Appliquez une pression plus légère sur le torse et l'abdomen que sur les extrémités. Cette procédure doit durer environ 10 à 12 minutes.
  • Si vous massez votre cuir chevelu, appliquez l'huile sur la couronne de la tête et faites pénétrer l'huile dans votre cuir chevelu avec vos doigts en effectuant des cercles externes.
  • Asseyez-vous tranquillement les yeux fermés pendant 5 minutes, en respirant profondément.
  • Éponger l'excédent d'huile avec du papier absorbant.
  • Prenez une douche ou un bain chaud, en faisant très attention à ne pas glisser. Essuyez l'excès d'huile sur vos pieds avant de vous éloigner du tapis ou de la serviette. Utilisez un nettoyant très doux, sans savon, ainsi qu'un shampooing doux.
  • Tapotez votre peau avec une serviette et appliquez une crème hydratante ou une poudre naturelle douce.

Note

Les tapis et les serviettes sur lesquels vous vous tenez pour l'abhyanga se tachent et finissent par être saturés d'huile. Utilisez donc de vieux tapis et ne les mettez pas dans des machines à laver ou des séchoirs. Il faut les jeter et les remplacer de temps en temps.

 

Article précédentComment traiter naturellement les reflux acides ?
Article suivantComment réduire les suppléments d'inflammation ?