Mulberry est le nom donné aux plantes de la famille des Moraceae qui ont été introduites aux États-Unis en provenance d'Asie. Il existe plusieurs sortes de mûriers qui deviennent de grands arbres ou des buissons. Le mûrier blanc est incroyablement haut, tandis que le mûrier noir ne dépasse pas les 10 mètres. Le mûrier rouge se situe quelque part au milieu mais pousse rarement au-delà de 70 pieds.

Fruits de mûrier

Le nom de l'arbre pourrait vous faire penser qu'il produit des baies, mais ce n'est pas exact d'un point de vue botanique. Les mûriers et les buissons produisent un fruit collectif qui peut être consommé cru. Le type d'arbre ne dicte pas la couleur des fruits produits. Les mûriers blancs peuvent vous offrir des fruits lavande, noirs ou blancs, extrêmement sucrés. Les fruits des mûriers noirs sont très appréciés pour leur mélange peu commun de sucré et d'aigre, mais les arbres rougeâtres produisent des fruits dont le goût se situe entre les deux. Les clones de qualité du mûrier rouge ont souvent un goût proche de celui des mûres noires.

Les fruits des mûriers blancs, hybrides et rouges sont prêts à être récoltés au printemps tandis que les noirs sont préparés en été. Pour trouver les fruits du mûrier blanc, il suffit de poser une feuille sur le sol et de secouer l'arbre pour obtenir une récolte abondante. Les fruits du mûrier noir sont généralement assez gênants car ils tachent facilement les vêtements. Une fois accumulés, les fruits du mûrier peuvent se conserver au frais dans le réfrigérateur pendant plusieurs jours, mais uniquement s'ils sont conservés dans un récipient couvert. Lorsque vous êtes prêt, utilisez-les pour faire des gelées, du vin ou des tartes. Les fruits frais peuvent également être mangés sur place. Les variétés noires font d'excellents fruits secs.

Les personnes qui ne veulent pas manger les fruits ou continuer à les ramasser préfèrent planter des mûriers non productifs. Ceux-ci sont retenus pour leur magnifique feuillage et leur ombre exceptionnelle lors des chaudes journées d'été.

Conditions de culture

Les mûriers ont besoin de suffisamment de soleil et d'espace pour se développer, la distance recommandée entre les arbres étant de 15 pieds. Il n'est pas parfait de les cultiver sur les trottoirs car les fruits tombés vont souiller les allées. Les arbres poussent bien dans un sol chaud, bien drainé et plutôt limoneux. Les mûriers sont assez résistants à la sécheresse mais vous voulez les arroser pour les empêcher de faire tomber des fruits avant qu'ils n'aient mûri naturellement. Lorsque vous choisissez le mûrier à planter, assurez-vous qu'il est adapté à votre environnement. Il existe de nombreux cultivars de mûriers qui peuvent tous survivre dans certaines conditions et échouer dans d'autres.

Ces arbres sont plutôt robustes contre les insectes et les maladies mais il y a quelques conditions qui les affectent. Les chancres et les dos périlleux peuvent se produire, mais c'est la maladie cœliaque qui est vraiment un problème pour les mûres dans certaines régions. Les oiseaux peuvent également être un problème car ils sont très attirés par les fruits mûrs. Cependant, comme les mûriers produisent autant de fruits, il vous restera beaucoup à récolter une fois que les oiseaux auront eu leur compte.

Durée de vie

Les mûriers ont la réputation de pousser très vite lorsqu'ils sont jeunes, mais cette vitesse diminue à mesure qu'ils vieillissent. Les arbres commencent souvent à porter des fruits à un jeune âge et continuent à le faire jusqu'à un âge avancé. Les mûriers noirs portent des fruits pendant des siècles, mais les rouges ne vivent guère jusqu'à 75 ans. La plupart des arbres cultivés dans les paysages ne vivent en moyenne que 30 ans.

Soin des mûres

Comme de nombreuses plantes à feuilles caduques, le mûrier nécessite une certaine taille pour éliminer le bois mort et surpeuplé. Si vous n'avez pas besoin d'un mûrier, gardez les choses propres en créant un ensemble de branches primaires. Une taille lourde n'est pas idéale car elle peut faire saigner l'arbre dans les coupes. Avant de planter un mûrier, il est judicieux de se renseigner sur la réglementation relative à la culture des mûriers dans votre région. En effet, ils sont considérés comme envahissants dans certaines régions où les particuliers ne sont même pas autorisés à planter de nouveaux arbres. Vous devez également effectuer des recherches sur les plantes pour comprendre leurs besoins et leur offrir un environnement idéal pour leur croissance.

Si vous observez que les branches principales sont en train de mourir et de sécher, c'est très probablement le moment idéal pour enlever l'arbre.

Conclusion

Les mûriers sont une plante plutôt mal comprise, mais cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas importants. Tout, des fruits au feuillage en passant par le bois séché, peut être utilisé pour améliorer la vie quotidienne. Il peut s'agir d'une friandise savoureuse, d'une ombre formidable ou d'un superbe bois de chauffage qui démontrent que le mûrier est une plante formidable.

 

Article précédentDes plantes à écran ? Découvrez ces buissons !
Article suivantChoisissez ces arbustes pour une bordure colorée